Non assistance à personne en souffrance

Attendre pour agir : NON.
On fait comme si être en surpoids, ce n'était pas dangereux : c'est faux, être en surpoids peut être dangereux.
Ne pas aider les personnes en surpoids, c'est :

  • de la non assistance à personne en souffrance, voire en danger
  • oublier que la prévention est la meilleure des médecines,
  • attendre une complication,
  • attendre qu'il soit peut être trop tard.

Or, il est beaucoup plus difficile de perdre 20 ou 30 kilos parce qu'on a attendu, que d'en avoir "seulement", 5, 10 ou 15, parce qu'on a réagit sans attendre.
Il est relativement "facile" de perdre 5, 10 ou 15 kilos : il ne faut pas attendre

En trente années d'exercice, je n'ai vu que des complications dues au surpoids : je n'ai jamais vu de complications (hépatiques, rénales, osseuses ou autres) dues à un régime bien fait.
Par contre, un tiers de l'ensemble des maladies chroniques dégénératives peuvent être évités grâce à une prévention nutritionnelle.

Il faut comprendre que faire un régime pour perdre du poids et le réussir, c'est peut être ne pas faire

  • un cancer du sein à 35 ans
  • ou un infarctus à 40 ans
  • ou un cancer du colon à 45 ans
  • ou un Parkinson à 50 ans
  • ou un Alzheimer à 55 ans
  • ou un cancer de la prostate à 60 ans
  • ou une attaque cérébrale à 65 ans.

Alimentation et santé sont indissociables, et les précautions à prendre anti surpoids, anti cancers et anti maladies cardiovasculaires sont les mêmes. Changer d'alimentation peut vraiment changer la vie

Témoignages

holly
03/10/2017
je suis suivie par le Dr. Compagnon depuis plusieurs années pour des problèmes chroniques de trouble du comportement alimentaire. Son approche,...
Alex
28/09/2017
En 2013, j?ai consulté le docteur Compagnon pour une perte de presque 20 kgs... et j?y suis arrivée en quelques mois. Puis les années ont passé...
Tous les témoignages

Contact

01 53 59 71 11

Dr. Compagnon

94 rue
de Varennes

75007 Paris

Plan Nous contacter