Les étapes

Consultations de stabilisation

PROGRAMME POUR UNE MINCEUR- SANTE DURABLE

C'est un temps extrêmement important, car au moins 90 % des personnes qui ont perdu du poids, reprennent tout et plus que tout. Ce qui pousse d'ailleurs bon nombre de médecins à dire aujourd'hui, que si quelqu'un vient consulter pour perdre du poids, il ne faut pas l'aider à perdre du poids. Il faut l'aider à s'accepter et il faut l'aider à ne pas en prendre davantage.

Pour moi, C'EST DE LA NON ASSISTANCE A PERSONNE EN SOUFFRANCE.

Actuellement, en France, 45 % de la population a un problème de surpoids soit environ 30 millions de personnes. Même s'il n'y a que 10% de réussite, ça fait 3 millions de personnes qui sont sauvées de leurs pathologies, sauvées de leur mal être et de leurs souffrances, sauvées de cette épidémie devenue pandémie mondiale.

C'est suffisant pour que les médecins et les patients ne baissent pas les bras, ne croient pas que la seule solution, c'est l'acceptation passive des kilos en trop.

Même s'il est important d'apprendre à s'accepter comme on est, cela n'exclut pas de mettre une action en œuvre pour retrouver un poids optimal et une santé optimale.

IL S'AGIT AINSI DE LIBERER LES PATIENTS DE LEURS SOUFFRANCES, ET DE LEUR FAIRE REGAGNER LEUR LIBERTE ET LEUR AUTONOMIE.

Les personnes qui veulent faire partie des 10% qui ne reprennent pas de poids doivent faire la stabilisation

  • la commencer
  • la comprendre
  • l'appliquer
  • la finir
  • et surtout l'aimer

Cela passe par un enseignement, seul moyen de ne pas tomber dans la spirale infernale du grand yoyo de la culpabilité et de la frustration.

L'acquisition d'une certaine culture alimentaire est indispensable, fondamentale.

En pratique, la stabilisation consiste à accepter d'APPRENDRE A MANGER AUTREMENT

  • autrement que ce qu'on mangeait avant, sinon c'est reprendre le poids d'avant
  • autrement que ce qui vient d'être fait puisque c'était provisoire
  • autrement que monsieur et madame tout le monde, qui sont dans le Régime Occidental Moderne ROM, qui n'est pas un régime à suivre, parce que complètement déséquilibré : trop de mauvais sucres, trop de mauvaises graisses, trop de mauvais farineux, trop de mauvaises associations, trop de calories vides, trop de sel, trop de produits raffinés qui provoquent une intense sensation de faim. Plus on mange des produits raffinés, plus on risque de prendre du poids.
  • Quel est le menu enfant proposé dans un restaurant d’autoroute ? : nuggets de poulet + frites à volonté + ketchup à volonté + crème glacée + soda + paquet de bonbons de toutes les couleurs.

DEVENIR MINCE, RESTER MINCE, CA S'APPREND.

Il s'agit donc d'une EDUCATION ALIMENTAIRE

Chaque consultation de stabilisation est un COURS DE NUTRITION.

VOULOIR ET POUVOIR NE SUFFISENT PAS, IL FAUT SAVOIR.

L'éducation alimentaire est une partie très importante du traitement de la surcharge pondérale. Elle devrait impérativement être faite dans les écoles, les collèges, les lycées, dans les formations continues des entreprises. Mais la Nutrition n'est pas enseignée à la Faculté de médecine, ainsi d'ailleurs que la Psychologie.

Autant l'ENTRÉE dans la perte de poids doit être soudaine (on plonge dedans), autant la SORTIE de la perte de poids doit être douce et progressive. C'est comme un plongeur descendu sous l'eau, pour remonter à la surface, il doit faire des paliers.

On va donc ainsi voir toutes les familles d'aliments.

A chaque consultation, on ajoute dans l'ordre

  • LES LEGUMES
  • LES FRUITS
  • LES PROTEINES ANIMALES MAIGRES
  • LES BONNES GRAISSES
  • LES AUTRES GRAISSES
  • LES FECULENTS
  • LES SUCRES
  • L' ALCOOL
  • LES ASSOCIATIONS GLUCIDES-LIPIDES

On distinguera

  • LES ALIMENTS DE CONSOMMATION PLURIQUOTIDIENNE
  • ET LES ALIMENTS DE DEGUSTATION OCCASIONNELLE

On définira

  • LE REGIME SPECIFIQUE D'ESPECE
  • LE REGIME PRE-HISTORIQUE
  • LES REGIMES HISTORIQUES CRETOIS ET D'OKINAWA
  • LE FRENCH PARADOXE
  • LE REGIME OCCIDENTAL MODERNE (ROM), DIT NORMAL
  • L'ALIMENTATION HUMAINE NORMALE.

On définira aussi des notions très importantes comme

  • LES INDEX GLYCEMIQUES
  • LES ANTIOXYDANTS ET LES RADICAUX LIBRES
  • LE RAPPORT OMEGA 3 / OMEGA 6

On verra LA CONDUITE A TENIR EN CAS DE REPRISE DE POIDS

On insistera sur

  • la QUALITE PLUTOT QUE SUR LA QUANTITE. PEU MAIS TRES BON. Attention aux résidus d'engrais toxiques, aux résidus de pesticides toxiques (insecticides, fongicides) aux colorants, conservateurs et édulcorants de synthèse, à l'huile de palme industrielle, au glucose - fructose de maïs.
  • le HAUT POUVOIR NUTRITIONNEL plutôt que sur le haut pouvoir calorique
  • l'importance de consommer des ALIMENTS COMPLETS, ENTIERS, et non des aliments raffinés. Attention aux calories vides
  • la « NOUVELLE CUISINE », pour une cuisine plus légère, plus saine, plus subtile, plus parfumée, plus croquante, plus savoureuse, plus intelligente, plus proche de la nature, plus respectueuse de l'environnement. Une Alimentation durable dans un Développement durable.
    • Pas de transformations
    • pas de falsifications
    • pas de succédanés
    • pas d'arômes artificiels, pas de trompe l'œil ni de trompe papilles.

C'est un nouveau rapport à l'alimentation, en mettant de la CONSCIENCE ET DU PLAISIR dans l'acte alimentaire.

C'est aussi

  • respecter les cuisines de tous les pays du monde,
  • respecter les particularités culinaires locales, ce qui est à l'opposé du FAST FOOD. Il est navrant de pouvoir faire le tour du monde sans changer d'alimentation. C'est le « manger mondial », c'est la standardisation d'un bout à l'autre de la planète. C'est le « prêt à manger », c'est le monde des OCNI (Objet Comestible Non Identifié) (Claude Fischler, l'homnivore)

Ensuite, c'est comme pour le permis de conduire. Une fois qu'on a bien assimilé la théorie et la pratique, on a deux possibilités

  • soit on décide d'appliquer, en ayant bien compris qu' « IL EST NORMAL DE FAIRE ATTENTION »
  • soit on décide de ne pas respecter les feux, les sens uniques, les vitesses limitées, les stationnements interdits, et il y aura forcément des problèmes

L'IDEAL, c'est quand quelqu'un qui a perdu du poids dit spontanément : « JE N'AI PLUS DU TOUT ENVIE DE MANGER COMME AVANT ».

C'est devenu UN ART DE VIVRE, UN ART D'ETRE.

Témoignages

holly
03/10/2017
je suis suivie par le Dr. Compagnon depuis plusieurs années pour des problèmes chroniques de trouble du comportement alimentaire. Son approche,...
Alex
28/09/2017
En 2013, j?ai consulté le docteur Compagnon pour une perte de presque 20 kgs... et j?y suis arrivée en quelques mois. Puis les années ont passé...
Tous les témoignages

Contact

01 53 59 71 11

Dr. Compagnon

94 rue
de Varennes

75007 Paris

Plan Nous contacter